Recueil n°4

"Le cadeau du dimanche" / octobre 2022

Propriété intellectuelle

Toute reproduction, intégrale ou partielle des textes publiés sur cette page est interdite, sauf autorisation préalable de l’auteur.

Pour contacter un auteur :

Merci d’écrire à ateliers@acesmots.com. Nous transmettrons votre demande de contact.

Vous pouvez laisser un commentaire à l’issue de votre lecture en utilisant la fenêtre qui se trouve en bas de chaque texte. 

Par Martine Berlain

"Samedi matin. 11 heures. Je sors de chez moi pour aller chercher mon pain. Tous les jours à 11 heures… Devant la porte d’entrée de mon immeuble, une camionnette de déménagement est garée."

Par Philippe Cantié

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, commençons par le début ou ce que j’en sais et disons quelques mots pour présenter Paul Mandel.

Par Lysistrata

"Par un soir de 1835, un homme s’avançait au pas de son cheval sur le chemin menant des Sables-d’Olonne à Chantenay. La nuit tombait. Le cheval soufflait et butait sur les pierres du chemin. La pluie menaçait."

Par Murielle Ciano

"Il promène Picon tous les matins à 9h. Ça n’était pas l’année des P, mais il aime bien le Picon bière, le Picon vin blanc."

Par Cat McEla

Alice murmure dans son talkie-walkie : — Psiiiit ! Tonio, tu m’entends ? Tonio ? Tonio ? Je suis cachée dans le hangar. Je me planque et j’attends de l’aide. Appelle immédiatement du renfort. Tonio ?

Par Gilles Colliot

Annie avait couru pour attraper le tram de cinq heures. Malgré l’ambiance tendue avec la fratrie, elle quittait toujours son père in extremis pour rejoindre son foyer.

Par Bartleby 2.0

"Orléans, 12 mai 1990, 14 heures. Dans la classe de terminale littéraire du lycée Benjamin Franklin, le professeur de philosophie avance bravement dans son cours [...]."

Par JLB

"Je me laisse porter par le courant. Le battement de mes jambes maintient le cap proche de la rive. L’eau fraîche m’engourdit les membres. J’aperçois Fernand sur sa barque, il pêche souvent au même emplacement."