Une bête au paradis de Cécile Coulon

Cécile Coulon

 

Ce mois-ci, Marie a lu le dernier roman de Cécile Coulon, Une bête au paradis, paru aux éditions L’Iconoclaste en 2019.

 

Cécile Coulon a su mettre en évidence les problèmes émanant de la vie dure des montagnards, les conséquences des non-dits, des silences.

L’auteure a laissé les situations entières, accordant ainsi au lecteur la liberté de s’en imprégner, de les vivre et de faire ses propres choix, tirer ses propres conclusions.

L’inconscience et la cupidité ont entraîné Alexandre à appartenir à jamais au Paradis.

Situé dans le Puy-de-Dôme, département sombre, un pays de montagnes taillé dans la roche, le Paradis est l’identité même de la famille Emard.

Les contraintes fortes : altitude, pente, froid, précipitations, courtes périodes de végétation, région où vivre ne doit pas toujours être une partie de plaisir, ce lieu est malgré tout rempli d’immenses ressources.

A toute cette dureté du climat s’ajoutent les épreuves de la vie. Émilienne, qui n’est pas épargnée, ne peut se permettre un quelconque laisser-aller. En tant que chef du clan, elle tient droite contre vents et marées. La grand-mère n’a pas le temps de faire savourer à ses petits-enfants les différentes périodes de l’existence, à savoir : l’enfance, l’adolescence, la jeunesse puis l’âge adulte. Blanche et Gabriel doivent grandir vite et cette situation est très bien décrite par Cécile Coulon lorsqu’elle dit en parlant de la fille de Marianne et d’Étienne : « depuis la mort de ses parents, elle restait aux yeux des autres une enfant seule que l’absence avait frappée au moment des naïvetés normales et nécessaires. Ce chaos avait fait de Blanche une guerrière de cinq ans ».

Alexandre installé dans la vie monotone de ses parents, ne sait pas ce que c’est que de perdre un être cher. Il traverse le temps avec cette aisance impolie et sans scrupule qui fait de lui une personne vile.

Louis aime profondément Blanche et lui témoigne du respect, ce respect qui ne vient que des gens pour qui on compte.

Aurore est un personnage important dans la famille Emard. Après avoir détecté les cassures de Gabriel, elle a su laisser du temps, de l’espace à ce dernier pour se reconstruire. C’est aussi par ce biais qu’elle essaie de se faire sa place parmi les Emard vers qui l’amour l’a conduite.

 

Par Anne Marie Léonard

 

Quelques interviews de Cécile Coulon

 

Le Monde, 4 septembre 2019.

L’Invité culture, France culture, 31 août 2019.

Le Nouveau magazine littéraire, 14 novembre 2018.